Améliorer sa posture : capital pour prévenir les problèmes de dos ?

Selon l’étude Vexim & Opinionway, 90% de français souffrent de problèmes de dos. Et parmi ces problèmes 46% seraient le résultat d’une mauvaise posture de travail. Cela n’a rien d’étonnant car notre posture a grandement évoluée au fil des siècles. Aujourd’hui nous sommes de plus en plus souvent assis : que ce soit en voiture, au bureau et même chez nous. L’apparition des écrans a également modifié notre posture assise et même debout ! L’ensemble de ces éléments ont une influence négative sur votre système musculaire en créant des déséquilibres (muscles inhibés par rapport aux muscles suractivés). Ceci aura des conséquences sur votre posture au repos et donc votre colonne vertébrale et votre dos. Peut-on y remédier et prévenir les problèmes de dos associés ? Thomas Maigret, coach sportif DOMICIL’GYM à Clermont Ferrand vous livre ses conseils pour améliorer sa posture au repos.

trouver un coach sportif à domicile

Que signifie améliorer sa posture au repos pour se tenir droit ?

Source : Association britannique de chiropraxie. De gauche à droite : posture de la cuillère, la tour de Pise, Le Pont, le dos plat et la posture dite normale.

Avant de savoir ce que signifie réellement se tenir droit, il convient de savoir ce que cela ne signifie pas. Parmi les postures dorsales à rectifier nous en retrouvons quatre. La première est celle qui est communément appelée “la cuillère” ou hypercyphose dorsale. Elle s’applique aux personnes qui ont le dos voûté, les épaules arrondies et la tête penchée en avant. La troisième est la posture “en pont” qui s’applique aux personnes cambrées. La deuxième s’applique aux personnes penchées vers l’avant et est nommée “tour de Pise”. La quatrième, et la moins évidente première vue, est celle dite “dos plat”. Ici, il s’agit de personnes se tenant plus droit que les autres mais ne possédant pas une posture optimale. La posture dite normale est celle représentée sur la figure n°5 ci-dessus. Elle est également dite neutre car vos oreilles, épaules, hanches, genoux et chevilles sont alignés. 

Cyphose dorsale : comment l’expliquer sur le plan musculaire ?

Nous allons analyser deux exemples. Prenons l’exemple de la cyphose dorsale (posture 1) également appelé hypercyphose dorsale si elle est trop accentuée. L’hypercyphose correspond à une rotation interne des épaules communément appelé : « les épaules qui tombent en avant » , une tête en avant , et une colonne arrondie. Lorsque l’on constate cette posture on s’aperçoit souvent que : les muscles rhomboïdes (entre autres) sont inhibés et faibles et que les muscles du grand et petit pectoral sont suractivés donc courts et tendus, les muscles du trapèze moyen et inférieur sont inhibés et raccourcissent le grand dorsal, les muscles rotateurs externes des épaules sont faibles et génèrent donc une tension au niveau du trapèze.

Tête en avant : comment l’expliquer sur le plan musculaire ?

Prenons ensuite l’exemple de la posture 2. Elle trouve souvent son origine dans des muscles agonistes inhibés ou inhibition réciproque (recevant moins d’activation neurologique) ou faibles et des muscles antagonistes suractivés (reçoit trop d’activation neurologique) ou tendus. Dans la position n°2, les muscles fléchisseurs de la nuque sont inhibés et les extenseurs du cou tendus (Pour rappel si notre tête est en avant de 20 mm par rapport à notre fil d’aplomb le poids de la tete est doublé). Il n’est donc pas rare que ce syndrome soit à l’origine de tension musculaire et de maux de tête.

Comment faire pour améliorer sa posture ?

Améliorer sa posture au repos permet de prévenir les problèmes de dos en faisant appel à des tests de souplesse et de force. Les tests de souplesse permettent d’identifier des raccourcissements musculaires ainsi que des diminutions de l’amplitude. Les tests de force permettent de détecter de potentielles faiblesses musculaires. L’analyse posturale passive permet d’identifier les déséquilibres de chaîne musculaire. Selon les déviances par rapport à la posture idéale, le coach expert forme et santé DOMICIL’GYM est en mesure d’identifier les muscles en suractivation ou restriction et les muscles inhibés ou faibles, conséquence souvent de l’inhibition réciproque. Cette première analyse est complétée par une analyse de posture dynamique , des tests d’amplitude articulaire , de force et d’endurance des muscles ciblés. Cette analyse permet de mettre en place un travail de pré-habilitation avant de le mettre en mouvement afin qu’il retire un maximum de bénéfice pour sa santé.

Le concept unique DOMICIL’GYM ® est issu d’une réflexion sur trois continents grâce à nos connexions en France, en Australie et au Canada. Cela s’est traduit par une mise en place d’une plateforme unique et exclusive d’évaluation du client.

Thomas Maigret, coach sportif expert forme et santé DOMICIL’GYM à Clermont-Ferrand

Si à l’image de nos milliers de clients vous souhaitez atteindre vos objectifs et faire appel à un coach sportif forme et santé DOMICIL’GYM, trouvez le coach sportif le plus proche de chez vous. (Deux séances gratuites et sans engagement)

trouver un coach sportif à domicile