Doit-on courir quand on a mal au dos ?

Doit-on courir quand on a mal au dos ?

Avez-vous déjà entendu « Courir quand on a mal au dos ce n’est pas bon , ça aggrave le souci » ou « T’as mal, vas-y cours c’est bénéfique ! » ? A force de répétition, il est normal de se poser la question du vrai et du faux ! Cette interrogation fait effectivement débat mais heureusement sur certains points tout le monde est d’accord et il faut faire attention aux interprétations hâtives !

AVANT ET APRES LA COURSE : Courir est une activité physique, il faut donc respecter un temps d’échauffement au début et également un temps d’étirement après sa course. N’hésitez pas à demander à votre coach combien de temps et quand exactement il faut réaliser ces 2 étapes. Si celles-ci ne sont pas respectées vous augmentez le risque de blessures et/ou le temps de récupération. Ne soyez pas dans l’extrême non plus apprenez à avoir des temps de repos entre 2 séances pour éviter les contre performances.

HYGIÈNE DE VIE ET HYDRATATION : Une bonne hygiène de vie doit être en adéquation avec l’exercice et l’hydratation est très importante, sachez qu’une perte hydrique de 1 % diminue les performances de 10%. Pensez à vous hydratez avant/pendant et après.

LE MATÉRIEL : il a également son importance. Il faut des chaussures adaptées sur plusieurs points : la semelle par rapport à votre poids de corps pour mieux amortir et par rapport à votre foulée si elle supinatrice, pronatrice ou universelle. On voit de plus en plus de pratiquants qui décident de courir sans chaussures. Rapprochez vous de votre coach pour en discuter.

LE LIEU d’entraînement : Le lieu de la pratique va déterminer vos risques de blessures également. Il faut trouver le juste milieu ; un sol de préférence plat et ni trop mou (pour éviter compensations, mauvaises postures puis blessures) ni trop dur (pour diminuer chocs sur le sol) surtout pour ceux qui débutent ou reprennent la course.

SE CONNAITRE : Apprenez à écouter vos capacités, votre corps, votre fonctionnement et laissez vous guider par votre coach. Si vous n’êtes pas sportif et que vous décidez de courir, allez y progressivement, le marathon sera possible quand cela sera le moment, ne forcez pas les choses. Si douleurs, adaptez-vous et cherchez à savoir pourquoi vous avez mal, apprenez à connaître les différentes « douleurs » ce sont des indications que notre organisme nous envoient, certaines douleurs sont NORMALES et FONT PARTIES D’UN PROCESSUS NATUREL, ATTENTION aux INTERPRÉTATIONS HÂTIVES. Si vous êtes sujet à des lombalgies et que vous adorez courir, faites vous suivre par votre coach il vous apprendra à y aller progressivement à faire un renforcement musculaire ciblé pour restimuler les muscles protecteurs et indispensables pour un bon gainage et une bonne posture, il corrigera votre position et le schéma de course pour que tout votre corps travaille en osmose, il vous réapprendra à reprendre confiance en vous, il vous aidera à reconnaître vos mécanismes d’auto-défense et vous guidera vers « un mieux être pour retrouver un bien être quotidien ».

Gaël Kanté, coach sportif expert forme et santé DOMICIL’GYM ® à Montpellier.

Dans le cas où vous habitez hors région de Montpellier, contactez le coach DOMICIL’GYM ® le plus proche de chez vous et bénéficiez de deux séances découverte gratuites et sans engagement :