Genou qui “craque” accompagné de douleurs et activité sportive

D’après les résultats d’un sondage IFOP “Les Français et les rhumatismes” mené pour l’Inserm et « Ensemble contre les Rhumatismes », 93% des Français déclarent avoir déjà souffert de douleurs articulaires. Celles-ci impactent plus ou moins fortement leur quotidien. Ainsi, plus de 1 Français sur 2 souffre d’une douleur ostéoarticulaire. Dans ce sens, le genou, « pivot » du corps, est souvent le signe de « craquements » accompagnés ou non de douleurs. Gildas Canto coach sportif expert DOMICIL’GYM ® à Périgueux et alentours vous en dit plus sur ce qui se cache derrière un genou qui craque accompagné (ou non) de douleurs.

trouver un coach sportif à domicile

Genou qui craque : quand s’inquiéter ?

Si les craquements ne s’accompagnent d’aucune douleur où gêne, le maintien où la mise en place d’une activité physique adaptée à son niveau et son état de forme apparaît sans danger, il conviendra simplement d’être attentif aux signaux que vous envoie votre genou ( une gêne qui s’accentue, de légères douleurs qui apparaissent…). Si, par contre, les douleurs, mêmes irrégulières, s’installent, cela nécessite un examen clinique et un interrogatoire précis pour orienter le diagnostic ainsi que le traitement à suivre. En effet, votre médecin identifiera les zones atteintes et l’urgence de la prise en charge à travers le gonflement, le siège de la douleur, les limites au mouvement, la douleur à l’appui, la durée des symptômes…Cela lui permettra, peut être à travers différents examens si nécessaire, de préciser l’état des ménisques, cartilages, ligaments et tendons. Il faut donc bien comprendre l’origine de la douleur pour éviter notamment l’apparition accélérée d’arthrose.

Genou qui craque et douleurs : synonyme d’arrêt systématique de l’activité physique ?

Souvent, sous conseil où pas, on prend alors la décision de diminuer nettement, voire d’arrêter toute activité qui sollicite notre genou, par crainte d’accentuer les douleurs et dégâts. Après examen médical, d’autres éléments doivent être pris en compte. Ainsi, en tant que coach sportif expert forme et santé chez DOMICIL’GYM ®, voici les critères sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour expliquer ces craquements et/ou douleurs (liste non exhaustive) : 

  • Le poids : un poids excessif crée un risque plus important d’usure prématurée de l’articulation. La mise en place d’une alimentation variée, équilibrée, sans oublier une prise de vitamine D sont recommandés
  • La posture:  si le genou se déplace vers l’intérieur lors d’une flexion sur une jambe, cela peut potentiellement être dû à une faiblesse de certains muscles: moyen fessier, vaste médial, gastrocnémien médial, ischio-jambier ( partie médiale ). Le renforcement de ceux-ci sera seulement efficace si nous l’accompagnons du relâchement d’autres muscles: adducteur, vaste latéral, tenseur du fascia lata, gastrocémien latéral. Dans le cas où le genou se déplace vers l’extérieur, les adducteurs et les ischio-jambiers peuvent se montrer trop faibles; à l’inverse, le piriforme, le tenseur du fascia lata , le moyen fessier seront sans doute à relâcher
  • L’équilibre des forces musculaires qui participent à une articulation du genou plus solide: on veillera ainsi à cibler notamment les forces du quadriceps et des ischio-jambiers
  • La souplesse de ces même muscles: en effet si ceux-ci montrent une raideur excessive, cela augmente les contraintes exercées sur le genou, on s’attachera donc, petit à petit, à les rendre plus étirables
  • Le corps étant bien fait et formant un tout, on veillera aussi à bien diagnostiquer la musculature générale, notamment les muscles profonds du centre du corps.

L’activité physique adaptée prend donc alors tout son sens et son importance.

Genou qui “craque” accompagné de douleurs et activité sportive

Parallèlement, pratiquer du vélo, de la course à pied avec choix de chaussure et technique adaptés afin de solliciter un peu plus les mollets et le tendon d’Achille, de la natation ( choix du crawl ou dos crawlé en priorité ) amélioreront également votre genou en le renforçant en douceur alors que son immobilisation accélère sa dégradation. 

Pour conclure, nous nous rendons bien compte qu’un renforcement musculaire ciblé ainsi que des étirements bien choisis sont nécessaires pour diminuer les douleurs (sous réserve de l’avis de votre médecin bien évidemment).

Gildas Canto, Coach Sportif Expert Forme et Santé DOMICIL’GYM ® à Périgueux

Vous souhaitez aller plus loin et bénéficier d’un accompagnement personnalisé dispensé par un coach sportif expert forme et santé DOMICIL’GYM ® ? Trouvez le coach sportif DOMICIL’GYM le plus proche de chez vous et bénéficiez de deux séances gratuites !  Il vous guidera dans vos pratiques en réalisant avec vous l’activité physique adaptée.

trouver un coach sportif à domicile